Pas de danseurs, pas de danse…. récit du samedi 27 avril

Pas de danseurs, pas de danse

Malheur à ceux qui annoncent le printemps sous les cieux de ce Pays….. Nous avions prévu que la pluie pourrait s’inviter à cette sortie de printemps, la neige, moins.

C’est avec beaucoup de regrets et sans le loisir du choix que nous avons donc rapatrié l’ensemble du programme sous la grange de Christian et Valérie, Les serres de Marian étaient pourtant prêtes et accueillantes, nous avons cependant choisi de ne pas marcher jusqu’à elles…

Nos mouvements, invités à l’expression ce samedi ont finalement été nécessaires pour ne pas nous figer. C’est donc de façon très volontaire que toutes les personnes présentes l’après-midi se sont prêtées au jeu des initiations dansées. Traditionnels, tango et africains, nos corps ont visité les pas, tapés, glissés, marchés, rythmés, pliés sur les notes des accordéons d’ici et d’ailleurs et sur les rythmes des percussions africaines.

Beaucoup de sourires, embués, récoltés ça et là, ont témoigné du bien que nous faisaient ces danses alors que la neige recouvrait le hangar.

Des danseurs venus de l’Indre aux Alpes ont régalé nos corps au repos avec trois spectacles superbes. L’intimité dans laquelle nous étions nous a permis de sentir de très près les souffles, les mouvements, les fragilités des danseurs, l’humanité qui se dégageai des spectacles à touché petits et vieux. Elodie et David, danseurs contemporains ont improvisé entre poussière et tracteur un duo sensible, nous en avons encore de belles images en tête.

Le Bal accordéonné nous a ensuite mené en danse jusqu’à la nuit, « Une Danse ? » personne ne s’est fait prier, et les lumières suspendues ont vu la poussière se soulever gaiement sous nos pas. Tradalagnon et Rue Bélère ont animé ce bal aux airs traditionnels. Estanislao le bandonéoniste à sorti nos cœurs du charme trad pour quelques notes de Tango argentin, les rythmes tapés de cette musique latine ont enrichi d’ailleurs cette soirée aux allures agricoles

Nous sommes désormais invités à remplir cette grange d’autres évènements joyeux comme celui là et à revenir par beaux temps habiter de Culture à la Ferme les serres de Marian Duvert.

Merci à Audrey, Annabelle, Janine, Claude et Estanislao pour leur venu solidaire du remue-méninge de St Etienne, Merci à Elodie et David pour leurs gestes poétiques et leur disponibilité, merci à Jumbe folies pour leur intervention rythmée, à Pauline S pour sa superbe intervention improvisée danse africaine, à Aline pour son vin Chaud, à Erwan pour ses coups de bar bien menés, à Max pour ses airs d’accordéon, à Pauline R pour ses belles guirlandes, à la sœur de Christian, à Elise, à Karine et Guilhem, Louise, Donaïck et tous les courageux qui ont surmontés le froid pour venir à ce Culture à la Ferme de printemps.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s